Les Croyances

Les croyances correspondent à notre réalité, notre carte du monde; elles donnent de la cohérence à notre système.

Nous appelons croyance tout ce que nous considérons comme vrai sans l’avoir vérifié.C’est un état affectif de certitudes qui influence notre réalité: un présupposé devient alors un jugement de valeur.

Il existe trois sortes de croyances: les croyances neutres (sans grande influence), les croyances ressources qui vont nous aider à réaliser notre objectif en nous stimulant (« Je joue toujours très bien dans cette salle de concert »), et les croyances limitantes qui, au contraire, vont nous freiner dans nos actions (« Chaque fois que je joue du Bach, j’ai des trous de mémoire ! »).

Nous passons notre vie à confirmer nos croyances: nos priorités, nos préférences, nos règles sont des croyances.

Dans le cas de croyance limitante, l’impact sur l’inconscient peut être extrêmement néfaste, aboutissant souvent à des situations de passivité, d’inactivité, d’abattement voire même d’échec.

Dans certains cas nous n’hésitons pas à distordre la réalité, ou à maintenir des problèmes en dramatisant une simple difficulté. Parfois l’entretien d’une utopie avec son but inaccessible justifie l’échec.

Le travail effectué en coaching permet d’ébranler nos généralisations, de sortir de notre cercle vicieux en offrant un autre point de vue.Il nous permet de récupérer notre faculté d’adaptation.

En mettant en place des croyances constructives, nous contribuons à l’acquisition d’apprentissages nouveaux.